vendredi 30 mars 2018

Agatha Raisin enquête T3 : Pas de pot pour la jardinière


De M.C Beaton aux Editions Albin Michel -2016
Genre : Policier - 246 pages

Ce que dit la 4ème de couverture  :

De retour dans les Cotswolds après de longues vacances, Agatha Raisin découvre que son voisin James Lacey, objet de tous ses fantasmes, est tombé sous le charme d'une nouvelle venue au village. Aussi élégante qu'amusante, Mary Fortune est une jardinière hors pair, et la journée portes ouvertes des jardins de Carsely s'annonce déjà comme son triomphe. Mais une Agatha Raisin ne s'incline pas avant d'avoir combattu (quitte à se livrer à l'une de ces petites supercheries peu reluisantes dont elle a le secret) ! C'est alors que la belle Mary est retrouvée morte, enfoncée tête la première dans un de ses grands pots de fleurs. De toute évidence, Agatha n'était pas la seule à souhaiter la disparition de sa rivale…

Mes Impressions

Après ma lecture abandonnée d'Inaccessibles, j'avais besoin d'une lecture "facile", dont j'étais sur qu'elle me convienne et qui me ramenait sur un terrain familier. J'ai donc dégaigné le troisième tome des enquêtes d'Agatha Raisin : Pas de pot pour la jardinière.

Et c'est passé comme un ourson à la guimauve....
J'ai pris plaisir à retourner aux Cotswolds avec la si attachante Agatha Raisin. C'est un personnage que j'aime de plus en plus dans ces aventures, qui évolue et qui s'améliore de livre en livre (mais pas trop hein ? Sinon ce serait pas drôle). C'était vraiment une lecture réconfortante, que je pense j'ai fait au bon moment. D'ailleurs il me semble que pour le deuxième tome, je l'avais lu dans un contexte similaire, à savoir après une lecture fastidieuse et cela m'avait fait ce même effet de décompression littéraire qui m'avait procuré un bien fou.

Ambiance cottage, thé et printemps.
Avec un crime en lien avec le jardinage, ça ne pouvait que correspondre au printemps (même si celui ci peine à pointer le bout de son nez). Et puis l'ambiance de Carsely est toujours aussi apaisante (malgré ses nombreux meurtres) et c'est vraiment reposant d'y retourner.

L'enquête ?
Pour le coup, l'enquête n'est pas génial et renversante. J'ai deviné relativement tôt qui était le tueur, mais comme dit avant, ce n'est pas ce que je cherchais en ouvrant le livre. Paradoxal pour un policier non ? Mais je cherchais le rire avec les aventures d'Agatha et les enquêtes ne sont qu'un pretexte à mon sens pour rencontrer les gens du village et baigner dans l'ambiance anglaise.

En bref :

Une lecture que je pense avoir fait pile au bon moment pour faire passer une lecture difficile. Du coup, pour moi, c'est une lecture gourmande et plein de réconfort qui m'a fait du bien et qui a rempli exactement le contrat que je lui demandais. Je sens que je vais toujours me garder un livre de cette saga pour avoir une histoire "ourson à la guimauve" sous le coude en cas de lectures fastidieuses.

Ma note 18/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire