dimanche 15 avril 2018

Demain j'arrête !

De Gilles Legardinier aux éditions Pocket (2011)
Genre : contemporain - 398 pages

Ce que dit la 4ème de couverture : 

Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides.
Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret.

Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons- nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

Mes Impressions : 

Après la desillusion de ma lecture précédente, Demain j'arrête m'a fait l'effet d'une bouffée d'air frais avec lequel on se shoote pour aller mieux. En plus je l'ai lu complétement malade et cela m'a fait un bien fou au moral. Je préfère vous prévenir que pour moi on n'est pas loin du coup de coeur.

Une écriture de la vie de tous les jours.
Gilles Legardinier a vraiment le don pour décrire des choses que l'on voit tous les jours. Je me suis garder quelques passages au chaud tellement ils sont d'une justesse et d'une poésie que ça m'a donner des frissons. En plus de ça, l'auteur arrive en peu de pages à installer une vie de quartier riche avec des personnages hauts en couleur (Mme Bergerot et Mohammed entre autres). Même si le regard du livre est optimiste, il n'en reste pas moins que des sujets graves sont abordés toujours avec cette justesse et sans trop être dans le mélodrame qui caractérise l'auteur.

Julie, le personnage trop fou pour moi.
Tellement, d'ailleurs que j'ai eu du mal à m'y attacher au début. Mais quand l'auteur nous prends le temps ne nous expliquer pourquoi elle est comme ça, elle devient attachante et la copine qu'on aimerait tous avoir même si on ne souhaiterait pas trop qu'elle vienne nous embarquer dans ces coups tordus, comme la pauvre Sophie. Mais sinon elle est comme tout le monde, elle parle à son nounours pour enlever ces problèmes, elle est un miss catastrophe et s'intérroge beaucoup sur son avenir et son bonheur. En cela, Gilles Legardinier est parfaitement rentré dans la tête d'une femme et dans les problématiques qu'une jeune femme de cette génération pourrait avoir.

Un peu de facilité quand même,
La romance est entendue bien sur, le personnage de Ric est un peu trop lisse pour moi, mais c'est ce dont j'avais besoin, ce à quoi je m'attendais en ouvrant ce livre et le reste, l'ambiance, les personnages et l'écriture amusante on fait le reste. Car oui, on rigole dans ce livre. Et on y ressort avec le sourire.

En bref,

Gilles Legardinier est vraiment doué pour faire une ambiance de vis de tous les jours, avec des rencontres émouvantes et rigolotes. Il arrive à rendre ces personnages tendres et drôles et les thèmes abordés dans ce roman sont riches et font réflechir. A lire pour passer un bon moment sans prise de tête mais pas que.

Ma note 19/20



Aucun commentaire:

Publier un commentaire